Skip to main content
x

Organigramme

Financements Innovants pour le développement des Collectivité territoriales

Contexte

Les collectivité locales sont confrontées à  des difficulté financières endémiques qui conditionnent la disponibilité et la qualité de toutes les autres ressources, notamment humaines, et matérielles.

Cette situation affecte les collectivité locales à  des degré variables..

Les missions socio-économiques et la demande sociale de plus en plus insistante et exigeante requièrent davantage de financements, de technicité et d'investissements. Toutes choses qui sont difficilement mobilisables pour les collectivité locales.

 

Objectif  

Optimiser les ressources et saisir les opportunité financières pour les collectivité territoriales

 

Collectivité bénéficiaires / Zones d'intervention

    67 communes et 320 communauté rurales
    67 communes du Sénégal et 2 structures intercommunales (CADAK et CAR)

 

Organisation du projet / Composantes

               Le développement institutionnel
               Les investissements physiques
               Renforcement des capacité au niveau central et local
               Programme d'investissements communaux et intercommunaux
               Appui à  la mise en œuvre, au suivi et à  l'évaluation du projet

 

Couts, financement et sources de financement

  • PAC : co-financé par l'Etat du Sénégal, la Banque mondiale (BM), l'Agence franàçaise de Développement (AFD)  et les communes pour un montant global d'environ 62 milliards de F CFA
  • PRECOL : cofinancé à  hauteur de 86,3 Milliards de francs CFA par l'Etat, la Banque mondiale (BM) et les communes avec une participation de ADM

 

Période d'exécution/Durée

  • PAC : 1998 à  2004
  • PRECOL : 2006 à  2013

 

Principales activité déroulées

  • La signature d'un contrat de ville entre ADM et les communes éligibles
  • Un appui à  la dynamique intercommunale dans les agglomérations de Dakar et de Rufisque, et le financement de projets structurants ;
  • L'intégration des problématiques environnementale et sociale, et de la maîtrise d'œuvre sociale pour l'appropriation et la mise en service effective des équipements, et ;
  • la mise en place d'un dispositif de financement indépendant des concours des bailleurs de fonds, contribuant ainsi à  la pérennisation du financement de ADM.

 

Résultats obtenus / Livrables

        Automatisation de la gestion comptable et financière des communes
        Augmentation des ressources des communes
        Formation de 1740 élus et agents municipaux dans 67 communes
        Plus de 3000 acteurs formé dans la gestion municipale

 

Effets et impacts induits

  •  Une plus grande mobilisation des ressources
  •  Intégration d'une dimension PPP (partenariat public / privé)

 

Bonnes pratiques diffusées

 

  •  Amélioration de la gouvernance administrative et financière des communes
  •  Amélioration de la programmation des investissements
  •  Accroissement des ressources municipales